Venez à la rencontre des anciens Revestois

Photos


Résultats 1 à 7 de 7     » Voir la galerie    » Diaporama

   

 #   Vignette   Description   Lié à 
1
Augustine Alexandrine Vidal née à Alger le 23 septembre 1861
Augustine Alexandrine Vidal née à Alger le 23 septembre 1861
 
 
2
Charle Mathieu Teisseire en 1876
Charle Mathieu Teisseire en 1876
 
 
3
Charles Bruno et Marie Gandolfi
Charles Bruno et Marie Gandolfi
 
 
4
Charles de Mostuejouls (à droite) au niveau de l'entrée actuelle du terrain militaire de Tourris
Charles de Mostuejouls (à droite) au niveau de l'entrée actuelle du terrain militaire de Tourris
 
 
5
Claude Meiffret reçoit la légion d'honneur de Jacques Chirac en 1975
Claude Meiffret reçoit la légion d'honneur de Jacques Chirac en 1975
 
 
6
Joséphine Alziari, Jean Baudisserre et Scolastique Alziari 24 août 1972
Joséphine Alziari, Jean Baudisserre et Scolastique Alziari 24 août 1972
Michel Barberis-Bianchi nous invite à partager une remarquable photographie :
« En scannant de vieilles pellicules noir et blanc, je suis tombé sur des images intéressantes de Jean Baudissaire avec sa femme, Scolastique Alziari (à gauche), et sa belle-sœur, Joséphine Alziari (dite Fine, à ne pas confondre avec La Bergère de Tourris), lors d'un dîner qu'il avait organisé pour son anniversaire en 1972 à l'auberge Saint- Jean. Je peux dater exactement ces clichés puisque mon épouse avait accouché de notre première fille 4 jours après. C'était le 24 août 1972. »

Ce cliché est sublime et retrace bien l'ambiance des années 1970 : la lampe à pétrole, la « réclame » Phénix, les vêtements... Chaque détail a son importance. Il ne manque plus que le son et le mouvement... et on pourrait se croire dans un film de Buster Keaton ou dans l’interprétation d’un roman de Marcel Pagnol. Jean Baudissaire, dit parfois Le Gaulois, avait le verbe haut et le sens théâtral réservés à quelques seigneurs de nos collines. Si nous fréquentions son « auberge », ce n’était pas uniquement pour l’excellente cuisine qui était servie, mais aussi et surtout pour le pétillant de la vie que savait provoquer malicieusement Jean Baudissaire.

Publié initialement dans le bulletin 62 des Amis du Vieux Revest de septembre 2013. 
 
7
Laurent André et Colette Meiffret en 1895 sur la terrasse de la petite Salvatte avec 6 de leurs enfants
Laurent André et Colette Meiffret en 1895 sur la terrasse de la petite Salvatte avec 6 de leurs enfants